Tout sur le silicium organique

Avez-vous déjà entendu parler du silicium organique ? L’avez-vous déjà utilisé ? Il s’agit en réalité d’un produit à polémique. Il est même carrément interdit par les médecines modernes. Et pourtant, les médecines alternatives en usent à leur guise. Quelles sont donc les véritables informations relatives au silicium organique ? Est-il dangereux pour la santé ou non ? Les réponses sur son site.

Le silicium organique : ce que c’est

Son origine vient de l’antiquité. C’est un oligoélément naturel. On le retrouve dans beaucoup de métaux et même dans les roches. Les minéraux aussi en contiennent. Il n’a aucune toxicité en rapport avec l’organisme humain. Beaucoup de scientifiques ont eu à travailler sur la matière et l’ont polie de sorte qu’on ait aujourd’hui, une version modernisée du silicium organique.

Le silicium organique : ses bienfaits sur l’organisme

Il est utile pour l’organisme humain à n’en point douter. Son utilisation est requise pour la prévention des problèmes osseux et articulaires. Il agit aussi pour soulager les personnes qui souffrent de maladies cardiovasculaires. De même, le silicium organique est recommandé pour favoriser la bonne santé de la peau, des cheveux et des ongles. Il faut aussi préciser qu’il est indiqué pour renforcer les défenses immunitaires et constitue un stimulant naturel.

La prise de silicium est particulièrement recommandée pour les sportifs pour favoriser leur tonus. Chez la femme enceinte, il favorise un développement optimal de l’os et de l’articulation du fœtus. Les sujets à l’arthrose aussi sont concernés par l’utilisation du silicium organique.

Le silicium organique : les polémiques autour de son utilisation

En réalité, aucune étude médicale sérieuse n’a encore prouvé que le silicium organique a un effet néfaste sur la santé humaine. Tous les bienfaits présentés sont retenus après utilisation auprès des sujets eux-mêmes. Aucune voix autorisée n’est encore montée au créneau pour en parler officiellement et c’est là, toute l’ambiguïté de la situation.

Il importe par ailleurs qu’aucun effet secondaire ne lui est connu à ce jour. Même en cas de surdosage, l’organisme se charge d’évacuer naturellement le surplus. Toutefois, il est contre indiqué en cas d’insuffisance rénale sévère.

You May Also Like

About the Author: